Le studio d’enregistrement SYN

Tokyo - Japon, 2009
Sebastien Segers -  Le studio d’enregistrement SYN

Maîtrise d’ouvrage : SYN Corporation - Japon
Situation : 1-11-19 Aobadai, Meguro-ku Tokyo 153-0042 - Japon
Programme : aménagement d’un studio d’enregistrement
Mission : Conception et assistance à la réalisation
Architecte mandataire : Sébastien Segers
Architecte associé : D.Brain Co. Ltd
Surface : 400 m2
Livraison : 2009

Crédit Photo : Nacasa & Partners

Londres 1988, les musiciens Nick Wood et Simon Le Bon créent ensemble le label SYN Entertainment. Trois ans plus tard, celui-ci devient l’une des premières compagnies internationales de production de musique au Japon. En 2009, Nick Wood engage Sébastien Segers pour concevoir un nouveau studio d’enregistrement dans un petit immeuble (sous-sol, R+2) des années 80 du quartier d’Aobadai à Tokyo. Les contraintes : un budget serré et un chantier rapide. L’un des principes du projet consiste à supprimer les finitions et à exposer le bâtiment d’une manière brutaliste. Une fois les moquettes arrachées, le béton est simplement ciré, laissant apparaître les anciennes traces de colle. Les faux-plafonds sont démontés, dévoilant la tripaille technique aux yeux de tous (blocs de climatisation, gaines, etc.). Tout l’effet esthétique se concentre dans un mur laqué vert qui semble traverser l’immeuble de bas en haut. Dans les bureaux, il offre des caissons de rangement aux employés et intègre les fenêtres remplacées par des panneaux de verre sablé. Grâce à ces astuces, la majorité du budget peut être investie dans l’équipement et l’agencement du studio d’enregistrement au sous-sol. Sur la façade, une touche verte rappelle l’identité de SYN.